ACCUEIL DES RÉFUGIÉS DANS LA VALLÉE DE L’ARVE
     Première réunion – lundi 21/09/2015

Par P.S.V

La réunion a en grande partie été menée par M. GANNAZ.
A savoir d’abord que la mairie de Sallanches est revenue sur le prêt d’une salle lorsqu’elle a eu connaissance de la teneur de la réunion.

Plusieurs réseaux se sont mobilisés pour annoncer cette réunion. Après un rappel sur le cadre administratif, un temps de parole a été laissé à la salle pour faire un point sur les différentes initiatives locales concernant les positions sur l’accueil des réfugiés.

Dans les localités de la vallée de l’Arve :
Chamonix : le maire a pris les devants et se dit prêt à accueillir des réfugiés en association avec la population. Des collectifs travaillent déjà à l’organisation.
Passy : le maire semble favorable. Un bureau municipal s’est réuni et met à disposition un logement. Une réunion avec les partenaires du CCAS aura lieu le 24 pour voir si davantage peut être proposé.
Cluses : officiellement annoncé dans le journal : c’est un non négatif.
Sallanches : Le maire ne veut pas de réfugiés sur sa commune. Toutefois, la paroisse (qui regroupe 8 « clochers » de la vallée) tâche de se manifester auprès des services de l’état pour se mobiliser en faveur de l’accueil des réfugiés.

D’un point de vue politique, le ministre de l’Intérieur a nommé un coordinateur national en charge de l’accueil des réfugiés et également un coordinateur par région. Mme Valérie Lebourg est la coordinatrice pour notre région.
Actuellement, sur la Haute Savoie, le Préfet demande à n’avoir comme interlocuteur QUE les communes, ce qui est contraire aux circulaires émises par le gouvernement.

Quelques chiffres : On attend 24.000 réfugiés en France. Ce qui représente une répartition de 30 personnes pour 100.000 habitants : l’équivalent de 10 familles dans la Vallée de l’Arve. L’État annonce que chaque commune recevra 1000€ par famille accueillie. Nous n’avons pas d’autre info concernant d’autres aides (il existe actuellement l’ATA, l’allocation temporaire d’attente).
Il est également proposé par le Ministère de la jeunesse et des Sports le déblocage de 1000 emplois civiques pour les communes accueillantes.

Quelles actions ensemble aujourd’hui ?
* Interpeller les élus sur notre volonté et notre disponibilité à les aider dans leurs démarches d’accueil. Possibilité d’envoyer des courriers personnels pour connaitre les positions des maires, solliciter des rdv.
* Envoyer un courrier (en cours – géré par les organisateurs de la réunion) au préfet pour l’informer de notre collectif et pour solliciter son appui auprès des maires de la vallée. Lui signaler notre volonté de travailler en lien avec les services de l’état. Lui montrer nos compétences, notamment en matière de social, de sanitaire et d’éducatif.

Qu’est-ce réellement que l’accueil des réfugiés ?
Nous avons besoin de multiples compétences qui seront mutualisées :
– des traducteurs
– de l’enseignement du français
– de l’aide aux démarches
– de l’aide aux déplacements
– de l’aide sanitaire en attendant l’obtention de l’AME (aide médicale d’état).
…..
Il est proposé de s’organiser sous forme de parrainage : Un nombre limité de bénévoles est référent auprès d’une famille, pour une meilleure reconnaissance et une gestion facilitée.

Comment s’organiser ?
* Une grille a circulé pour noter nos noms, nos mails, nos compétences, nos disponibilités.
* Aucun délai n’est connu. Il faut être prêt à accueillir des gens dans le prochain trimestre, sans certitude que quiconque viendra réellement.
* Se coordonner avec les pouvoirs publics
* Rencontrer des professionnels qui peuvent apporter leurs connaissances et leurs expériences.
* Prévoir une rencontre sous trois semaines/un mois pour faire le point sur l’avancée
* Créer des supports internet (blog ? mailing list ? page FB ?)

Toutes les volontés sont les bienvenues. Même ponctuelles, même si votre aide vous parait peu significative. N’hésitez pas à demander à rejoindre la liste de diffusion des mails.

Notre mail : arve.refugies@gmx.fr

Si vous souhaitez nous rejoindre ou être tenu informé de l’avancée du projet, merci de noter, en commentaire vos : NOMS / PRÉNOMS / E-MAIL / TÉLÉPHONE / AIDE PROPOSÉE /  DISPONIBILITÉS / AUTRE INFO